top of page

LES GRAPHISTES QUI SE TIRENT UNE BALLE DANS LE PIED !

Dernière mise à jour : 9 août 2022

Les blogs de graphiste indépendant proposent des articles qui expliquent au public les rouages des métiers créatifs. Cela est une très bonne chose que j’encourage fortement, car aujourd’hui le métier est malmené par une vague de graphistes improvisés et non compétents. Ils saturent le marché du travail, cassent les prix, et altèrent la confiance des clients qui remettent en cause la valeur du graphiste professionnel, n'y voyant plus un vrai métier puisque « tout le monde peut s'improviser graphiste » grâce à une formation rapide en ligne ou quelques tuto Youtube...

Il est donc essentiel d’expliquer le métier de graphiste à un public non averti, fait d'entrepreneurs qui ont besoin d'un service graphique qualitatif et professionnel, pour qu'il puisse différencier un graphiste pro d'un amateur. Cela est même nécessaire pour montrer toutes les compétences indispensables à ce métier, pour la construction d'une communication visuelle efficace et créative.


gif

Dans ces articles, il est très important de ne pas donner l'impression que concevoir un design graphique est une chose facile car c'est tout simplement faux.

Pourtant, c'est ce que font beaucoup de graphistes à travers leurs blogs ! Ils regorgent d'articles allant dans ce sens et incitant même les entrepreneurs et entrepreneuses à créer eux-mêmes leur logo, sans aucune expertise en graphisme. Voici un petit florilège des titres d'articles écrits par des graphistes, qui poussent de potentiels clients à ne pas faire appel à eux :

  • Comment créer votre logo sur Photoshop

  • Créer votre propre logo avec Canva

  • Comment choisir la typographie de mon logo

  • Ou trouver des logos gratuits

  • Créer et éditer vos visuels avec Canva

  • Outils gratuits pour créer vos visuels

  • Comment choisir la couleur de mon logo

  • 3 logiciels gratuits pour créer vos visuels

Ces graphistes se tirent clairement une balle dans le pied,

et font du mal à toute la profession.


C'est ainsi que les clients finissent par se dire "pas besoin d'embaucher ce graphiste freelance, puisqu'il me dit comment faire ! Et puis ça a l'air tellement facile... C'est pas un vrai métier graphiste, puisque tout le monde peut le faire ".

De manière corollaire, les métiers créatifs perdent toute leur valeur. Les clients ne veulent plus payer pour un travail qui donne l'impression de n'avoir besoin d'aucune compétence et qui ne leur apportera aucune plus-value...

gif

Une fois que le client se retrouve face à son logiciel de création gratuit, soit il se rend compte de la tâche à accomplir, soit dans la plupart des cas, il bidouille un logo en étant certain qu'il est « trop cool » (ce qui n'est pas un objectif valable en matière de stratégie créative lol), alors qu'il est clairement inefficace et vide de sens. Mais comme il n'est pas un expert en communication visuelle, il ne peut pas s'en rendre compte. Sans le conseil d'un professionnel, il se retrouve avec une image inadaptée à son activité et à ses valeurs d'entreprise...

Quand on observe le paysage des réseaux sociaux, on remarque le nombre grandissant d'identités visuelles bancales et inadaptées aux activités des petites et moyennes entreprises. C'est pourtant tellement important... Un logo non professionnel est synonyme d'une entreprise peu sérieuse ! Le public est habitué à voir des images de qualité à travers les grands médias. Quoi qu'on en dise, son œil est éduqué à reconnaître un visuel de qualité sans qu'il en ai conscience, et cela dès l'enfance.


Les entrepreneurs qui prennent conscience de la tâche à accomplir finissent par faire appel à un graphiste freelance. Mais avec tout ce qu'ils ont lu sur le métier, impossible qu'ils investissent plus de 200€ dans la création de logo, car ça ne vaut pas plus que ça à leurs yeux. Résultat, un graphiste professionnel acceptera le job par dépit, et travaillera une semaine sur un logo, pour 200€ (on est très loin du Smic horaire légal). Ou bien un graphiste amateur acceptera le job joyeusement, et fera un logo sans même analyser la demande du client (car il ne sait pas le faire), sans recherches, ni processus créatif, en une journée, pour un résultat très médiocre... Mais comme le client n'y connaît rien, il ne s'en rendra même pas compte. J'appelle cela arnaquer les gens.


Les blogs sont là pour témoigner de notre professionnalisme,

et non pour dévaloriser notre propre métier.


En tant que graphiste qualifié, il faut y raconter nos expériences, parler de notre spécialité, mettre en avant nos compétences, mais il ne faut surtout pas expliquer au client comment il peut se passer de nous, ou lui permettre de remettre en cause nos tarifs et notre savoir-faire.

On peut y dévoiler ce qu'est une charte graphique, dire pourquoi elle est utile, mais on ne peut en aucun cas dire aux gens « c'est facile, faites le vous-même », car c'est FAUX, et qu'ils prendront le risque de le faire, le risque d'avoir une mauvaise identité graphique, une mauvaise communication visuelle, et de nuire à leur propre entreprise...

Non seulement vous vous tirerez une balle dans le pied, mais vous allez aussi indirectement pénaliser une entreprise naissante qui propose sûrement des produits ou des services de qualité, plutôt que de lui expliquer que ça vaut le coup d'investir dans une identité visuelle originale pour valoriser son entreprise à long terme et faciliter sa communication globale.



On peut aussi écrire des articles sur le travail du graphiste : pourquoi faire appel à lui ? quels sont ses atouts ? En quoi ses compétences sont importantes pour la création d'un logo d’entreprise ou d'un packaging ? Qu'est-ce qui différencie un graphiste professionnel d'un graphiste amateur ? Quels sont les diplômes d'un graphiste professionnel ? Quel est son processus créatif ? quels sont les prix, les décortiquer pour montrer qu'ils sont normaux et justifiés etc... Cela donnera de la valeur à notre métier, rassurera un client hésitant, luttera contre la baisse des tarifs. Témoignez de votre engagement en tant que graphiste indépendant, soyez transparent !



Merci d'avoir lu cet article.

N’hésitez à commenter, donner votre avis, partager vos expériences sur ce sujet qui me semble très important pour tous les graphistes indépendants.

Claire Ferrat

Graphiste Freelance

Design5 sur Instagram

www.design-5.net

244 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page