LE GRAPHISME ET L'ÉCOLOGIE (Part2)

Mis à jour : avr. 22

En matière de conception, le graphiste peut maîtriser la consommation des encres

d’impression en créant des graphismes peu gourmands en celles-ci, ou encore limiter le gaspillage énergétique à travers le choix de son matériel informatique.


La conception graphique :


À travers la conception graphique, la meilleure façon d’avoir un impact positif sur l’environnement sera de penser/imaginer vos créations graphiques de manière à limiter la consommation d’encre d’impression. L’astuce la plus simple à mettre en œuvre pour des mises en page sera de passer tous vos textes en noir, à 80% de noir au lieu de 100%. Vos textes seront alors légèrement grisés. Il faut savoir que le noir est une des couleurs les plus polluantes en impression et donc cette petite économie de 20% d’encre noire n’est pas négligeable à grande échelle. De plus un texte « noir clair », apporte plus de confort de lecture qu’un texte en noir plein.

Pour la conception d'un logo ou de pictogrammes, il peut être intéressant de proposer au client des créations ne comportant pas de formes pleines afin d’éviter les aplats de couleurs, ce qui permet là aussi une économie de consommation d’encre lors de l’impression des supports de communication.

Voici des exemples de pictogrammes allant dans ce sens, sans aplats de couleurs, justes des contours. Ce choix de style graphique n’altère en rien l’efficacité du design graphique et peut s’adapter à la pâte graphique de tous les graphistes.

Le choix de votre matériel informatique pour la création graphique :


Dans un premier temps, il est bien de penser à acquérir du matériel durable, un ordinateur fixe ou portable dont vous pourrez changer les pièces au fur et à mesure du temps (rame, disque dure, processeur, carte graphique etc.) et non dans un ordinateur « jetable », car le coût énergétique de la fabrication d'un seul ordinateur est plutôt impressionnant, comme vous pourrez le constater sur le visuel ci-dessous. Il est donc écologiquement indispensable de maximiser sa durée de vie ! Ce coût énergétique englobe l'extraction des matières premières (aux 4 coins du monde !), leurs transformations, leurs transports, la fabrication de pièces diverses, leurs assemblages etc., tout un tas d'étapes que je ne saurais vous énumérer tellement elles sont nombreuses, avant de voir l’ordinateur arriver dans votre magasin préféré.


Source : Green IT / ADEME / University of Bristol / United Nations Of University / Basel Action Network / Archimag

Je conseille à tous les créatifs d’investir dans un ordinateur personnalisé en choisissant les éléments technologiques pertinents en fonction de leur activité créative (web design, vidéo, motion design, graphisme, photo…). Pour cela n’hésitez pas à faire un tour sur le site https://www.materiel.net sur lequel vous pourrez composer l’ordinateur de vos rêves.



Par la suite et en fonction de vos besoins où des pannes, vous pourrez interchanger la pièce nécessaire, sans mettre à la poubelle votre ordinateur entièrement. Si vous ne vous sentez pas à l’aise avec l’idée de trifouiller dans un ordinateur, n’hésitez pas à faire appel à un professionnel ou à un ami charitable. Sinon, les tutos Youtube seront vos amis ! Je vous rassure, démonter un ordinateur paraît plus compliqué que ça ne l'est vraiment.


Vous pouvez aussi investir dans du matériel reconditionné. En plus de faire un geste écologique vous ferez un geste économique pour votre portefeuille ! Et enfin, pensez à recycler le matériel informatique que vous n’utilisez plus qu’il soit obsolète ou cassé. De nombreux services existent aujourd’hui pour vous faciliter la vie et éviter que le recyclage soit une contrainte pour vous. Voici quelques sites utiles pour le recyclage ou la revente de votre vieux matériel :


Astuce Bonus pour les créatifs !


Vous pouvez éviter le gaspillage en récupérant du papier voué à être jeté chez les imprimeurs. Allez-les voir, et demandez-leurs si vous pouvez récupérer les gâches dans leur poubelle journalière (reste de papier après découpe). Vous pourrez trouver toutes sortes de papiers utiles pour vos créations : papier simple, épais, autocollant, pour collage, aimanté... Ainsi vous revaloriserez des déchets et aurez des médiums de qualité et gratuits pour vos créations graphiques ou artistiques !



Avec cet article, mon but est de vous donner des clés pour associer écologie et design graphique de manière pertinente. Rappelez-vous qu’il n’y a pas de petit geste en matière d’écologie et que le partage des connaissances de chacun nous permettra à tous d’évoluer vers un monde plus propre et respectueux de l’environnement !


En matière de web design, il est plus compliqué de parvenir à diminuer de manière individuel son impact environnemental, car les outils et serveurs informatiques très énergivores y sont indispensables. La responsabilité environnementale reviendra surtout au développement de nouvelles technologies moins gourmandes en énergie. Cela constitue un vrai défi et une autre histoire dans laquelle je ne m’aventurerais pas ici, car je n’ai pas la connaissance nécessaire. Mais si vous savez des choses à ce propos, n’hésitez pas à les partager en commentaire !


Claire Ferrat

Graphiste Freelance

Design5 sur Instagram

www.design-5.net

227 vues